Quantcast
https://www.awin1.com/cread.php?awinmid=12665&awinaffid=418911&clickref=&p=https%3A%2F%2Fvideo.fnac.com%2Fa12943428%2FSauvage-DVD-Philippe-Ohrel-DVD-Zone-2%3Fomnsearchpos%3D1

Soutenez le centre LGBT de Paris pour ses 25 ans

02 mars 2019

C’est le 1er avril 1994, en pleine crise du sida, qu’ouvrait rue Keller à Paris le Centre Gai et Lesbien. Il a depuis bien changé, est devenu Centre LGBT de Paris et d’Île-de-France, il affronte de nouveaux défis et pour ses 25 ans souhaite d'offrir un lifting.

A l’époque c’est grâce à la détermination de militants d’Act-Up qu’a pu s’ouvrir près de la Bastille un local commercial ouvert tous les jours. Un lieu d’un style nouveau, servant à la fois de centre d’information, de maison des associations et de lieu accueillant une multitude d’activités et d’événements. Le « CGL » est très vite devenu un point central de la vie militante de la communauté : combat pour la prévention du sida, revendication du PACS puis du mariage, reconnaissance des revendications des bisexuel.les et des trans. Rebaptisé Centre LGBT, il déménage en 2008 dans ses locaux actuels rue Beaubourg.

Aujourd’hui le Centre est confronté à de nouveaux défis et doit continuer d’évoluer. Tous les jours des personnes migrantes poussent la porte et viennent demander de l’aide. Depuis que les actes LGBTphobes sont médiatisés et dénoncés, on perçoit une volonté politique assez générale d’agir, et le Centre est de plus en plus sollicité pour aller faire des sensibilisations et favoriser un meilleur accueil des personnes LGBT dans les services publics, les centres de santé, l’université... Côté santé, la recrudescence des IST impose de renouveler la prévention.

Or pour vivre, le Centre ne dispose pas d’un budget de fonctionnement pérenne et n’a aucune autonomie. C’est la Mairie de Paris qui fait le plus gros effort en finançant notamment notre local, les autres ressources sont le plus souvent « fléchées », elles correspondent à des financements sur projets, limités, conditionnels et mal adaptés pour une association qui fonctionne uniquement grâce au bénévolat (il n’y a qu’une seule salariée au Centre).

Fêter les 25 ans du Centre, c’est certes l’occasion de fêter cela avec brio, en rassemblant sur la scène de l’Alhambra, et pour la première fois les grandes stars de la scène interlope francophone, mais c’est aussi faire appel à la communauté LGBT : il est temps qu’elle comprenne l’importance cruciale de l’existence des centres LGBT et se mobilise davantage pour les soutenir, y compris en participant financièrement !

Pour faire un don : www.centrelgbtparis.org

Un Gala exceptionnel le 1er avril à l’ALHAMBRA :

Pour célébrer ses 25 ans d’ouverture, le Centre LGBT de Paris et d’Ile-de France a invité les plus jolies fleurs de notre communauté, d’hier et d’aujourd’hui. Les icônes hystériques et historiques que sont Charlène Duval, Madame Raymonde, Mado Lamotte (Montréal, Québec) et LaDiva Live (Bruxelles) donneront un cours magistral aux jeunes génisses venues les défier : Ari de B, Soa de Muse, La Big Bertha et Louis(e) de Ville. Le tout sera marrainé par Bambi, servi sur plateau d’argent par Martin Dust et mis en musique par Xavier Belin.

Réservations : www.alhambra-paris.com

Centre LGBT Paris et d'Île-de-France

Historique
Avril 1993 création de l’association Centre Gai et Lesbien.
1
er avril 1994 : ouverture du Centre rue Keller (11ème), avec le soutien de Pierre Bergé et
d’Act-Up Paris
Février 2008 déménagement au 63 rue Beaubourg avec le soutien de la Ville de Paris.

Un carrefour de la diversité
Lieu d’accueil, de soutien et d’information ouvert tous les jours.
Maison des associations LGBTQI
Nombreuses activités pour tous les publics LGBTQI et leurs allié.e.s.
Mobilisation et actions en faveur de la santé.

Quelques chiffres :

100 bénévoles, 1 salariée
80 associations membres
16.000 personnes accueillies par an
250.000 euros de budget annuel

Le Centre est soutenu par : La Mairie de Paris, la Dilcrah, La conférence des financeurs, la
DRJSCS, L’ARS et Sidaction.

Le Centre est membre de l’Inter LGBT, la Fédération LGBTI, L’ILGA.